Téléchargez L’Observatoire des Cabarets – 3e trimestre 2022

Un troisième trimestre marqué par une activité toujours en baisse par rapport à 2019.

  • Notre indice du troisième trimestre ressort négatif de -11% en chiffre d’affaires et de -24% en termes de fréquentation par rapport à 2019

     ⇒ En Région, les chiffres du troisième trimestre sont historiquement très faibles car beaucoup de cabarets ferment en juillet et en août et ne rouvrent que mi-septembre. Aussi l’activité du troisième trimestre doit être principalement regardée au niveau de Paris.

     ⇒ A Paris, l’activité ressort négativement à -13%, certains cabarets n’ayant pas encore retrouvé leur niveau de programmation pré-pandémie, à quoi s’ajoute l’arrêt de la revue du LIDO et l’absence de certains touristes étrangers (Asie, Europe de l’Est…).

  • A fin septembre, notre indice cumulé 2022 ressort négatif de -12% par rapport à 2019, il ressortait à -13% à fin juin.

  • Les différentes aides (Etat, CNM…) ont permis de préserver l’activité des cabarets durant la pandémie.

       ⇒ Cependant, aujourd’hui ces aides s’arrêtent alors que des surcoûts d’exploitation vont peser directement sur une rentabilité déjà proche de 0. En particulier l’augmentation du coût de l’énergie risque de rendre déficitaire de nombreux établissements.

       ⇒ Le remboursement des PGE va aussi être problématique pour de nombreux établissements

  • On note une légère hausse des représentations programmées sur le 4ème trimestre par rapport à 2019. Seront-elles toutes maintenues ?

       ⇒ Le 4e trimestre, qui représente historiquement plus de 30% de l’activité annuelle, sera donc crucial pour notre secteur.

       ⇒ Enfin, en raison du niveau de réservation incertain conjugués à des équilibres financiers menacés (rentabilité et trésorerie), 90% des établissements sondés demeurent attentifs ou inquiets.